importer-voiture

Comment acheter une voiture à l’étranger ?

Lorsqu’on veut acheter une voiture venant d’un pays étranger, il existe deux possibilités : passer par un mandataire automobile ou importer soi-même le véhicule. Les deux méthodes sont valables et permettront de rouler en France en toute légalité. En revanche, elles n’incluent pas les mêmes démarches. Comparons leurs différences.

L’actualité des mandataires a été très dense récemment, avec une année 2016 qui aura été riche en nouveautés, notamment grâce au Mondial de l’Auto. De ce fait, les imports sont nombreux afin de proposer rapidement des prix plus bas aux clients français. Acquérir son auto chez un mandataire importateur a l’avantage d’être totalement transparent.

L’acheteur est informé du lieu de provenance, le plus souvent l’Union Européenne, des différences d’équipements avec le modèle français si elles existent et c’est tout ! Il pourra même se faire reprendre son véhicule d’occasion. Il profitera ainsi du véhicule étranger à un prix plus intéressant qu’en Hexagone, sans avoir aucune démarche à faire.

Lorsqu’on importe soi-même son véhicule, on bénéficie aussi de ce tarif préférentiel. On peut même faire encore plus d’économies car si le coût du rapatriement est présent dans les deux cas, la marge du mandataire, elle, n’existe pas. Le revers de la médaille, ce sont les démarches d’importation à effectuer de son propre chef. Sous peine de se faire confisquer son véhicule par les forces de l’ordre au premier contrôle.

Ces démarches varient en fonction du pays d’importation. À chaque fois, il faut se déclarer spontanément à la douane. Au départ de France, il faut signaler les sommes, titres ou valeurs qu’on transporte pour acheter le véhicule. Au retour en France, il faut présenter la facture, le justificatif d’assurance, les déclarations d’importation/d’exportation ainsi que s’acquitter des droits de douane, de l’impôt sur le véhicule et de la TVA.

Si on se rend compte via un convertisseur de devises qu’il est encore plus intéressant d’importer son véhicule depuis les Etats-Unis ou le Canada, il ne faut pas oublier d’ajouter les frais maritimes. Notez que la garantie constructeur sera également perdue.

Enfin, il faut bien entendu faire immatriculer et homologuer son véhicule selon les normes françaises. Notez qu’une seule importation par personne et par an est autorisée.

Au final, entre passer par un mandataire auto ou importer soi-même son véhicule, cela dépendra du prix qu’on peut obtenir et du temps qu’on veut investir dans la démarche. On dit souvent qu’il est rentable d’importer soi-même son véhicule qu’à partir d’une différence de prix d’environ 3 000 euros.

Crédits photos : douane.gouv.fr

Post Author: Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *