Sign in / Join

Délai de fabrication du permis de conduire : comment ça va changer en 2022 ?

Lorsque vous passez votre examen du permis de conduire, vous ne l’avez pas automatiquement. Il faut un délai de fabrication de cette pièce qui justifie que vous avez réellement été admis à l’examen. Une question se pose sur le délai de fabrication du permis de conduire. Les informations contenues dans ce mini-guide vous statueront sur le sujet.

Le délai de fabrication du permis de conduire

L’attente est plus longue que cela en a l’air pour avoir son permis de conduire. D’abord, il faut des semaines pour avoir le numéro de candidat au permis et après l’examen il faut compter au moins quatre mois pour avoir votre pièce. Oui, c’est bien sûr le délai moyen de fabrication du permis de conduire.

A lire également : Sécurité routière : l'importance de l'entretien régulier des pneumatiques

Si les centres d’auto-écoles ont pu rattraper leur retard sur les heures de conduite suite à la crise sanitaire Covid, ce n’est pas le cas partout. Il faut dire que l’administration est à la traîne. Cela est causé par la saturation des différentes plateformes qui sont destinées à cette cause.

L’ANTS : la première difficulté liée au délai de fabrication du permis de conduire

délai de fabrication du permis de conduire

A voir aussi : Les multiples facettes des contrôles techniques : tout savoir sur leurs fréquences d'application

La première difficulté qui rallonge le délai de fabrication du permis de conduire est l’ANTS. En effet, celle-ci estime avoir trop de permis de conduire à réaliser. Selon certains directeurs d’auto-écoles, le délai a grimpé considérablement en passant de trois à quatre jours pour trois mois parfois.

Cela est un fait que déplorent plusieurs futurs conducteurs qui attendent leur précieuse carte rose. Le délai de fabrication du permis de conduire actuellement avoisine quatre mois et plus dans certains cas. L’attestation n’étant valable que vous deux mois, ce délai de fabrication du permis de conduire qui est long empêche les candidats de conduire.

L’attestation provisoire de conduite : une alternative louable ?

Avant de recevoir votre permis définitif, vous aurez une attestation provisoire. Cela est fait par l’inspecteur qui vous a évalué lors de l’examen.

Celle-ci n’étant valable que pour quatre mois. Il faut préciser que le permis définitif n’est valable que pour quinze ans. Vous ne devez pas oublier que les démarches administratives doivent être bien remplies pour espérer vite avoir le permis définitif.

En clair, vous devez retenir qu’il y a une lenteur qui est observée dans le délai de fabrication du permis de conduire. Cela cause de véritables soucis aux nouveaux conducteurs qui attendent leur carte rose pour rouler.

Voilà ! Vous savez désormais combien de temps il faut attendre pour avoir son permis définitif. Pour plus d’informations à propos, rapprochez-vous de l’ANTS.

Quel est le délai pour le renouvellement du permis de conduire ?

Être titulaire d'un permis de conduire valide est un gage de tranquillité pour tous les conducteurs. Naturellement, la question de son renouvellement préoccupe grandement. Alors, combien de temps pour obtenir son permis ?

Chaque permis de conduire doit être renouvelé tous les 15 ans, selon les nouvelles règles en vigueur depuis 2013 dans l'espace européen. Toutefois, ce délai concerne uniquement la carte plastifiée et non les droits à conduire qui eux, ne sont soumis à aucune limite temporelle, pourvu que l'aptitude médicale du titulaire soit maintenue.

Il est néanmoins important de noter que pour les permis valide en conduite professionnelle (catégories C1, C1E, C, CE, D1, D1E, D, DE), le délai de renouvellement est différent. En effet, il est de cinq ans et soumis à une visite médicale obligatoire.

La procédure de renouvellement est assez simple : une demande doit être déposée auprès de la préfecture du domicile du titulaire en cas de perte, de vol ou encore d'abîment.

Mieux vaut ne pas attendre le dernier moment pour procéder au renouvellement de son permis de conduire. La prévoyance à cet égard n'est que sagesse. La législation impose des délais précis, ne les négligez pas. Par ailleurs, informez-vous toujours auprès des organismes compétents pour éviter toute mauvaise surprise.