economie-carburant

Les économies de carburant pour les véhicules

Avec la fluctuation des monnaies et la raréfaction des énergies fossiles, il est clair que les prix à la pompe sont voués à exploser. Et même si les constructeurs automobiles du monde entier travaillent des technologies pour réduire la consommation d’essence et les émissions de gaz, on est encore loin de voir apparaître les moteurs à eau. En attendant, voici quelques conseils et astuces pour réaliser des économies de carburant.

Toujours garder un régime moteur bas

Aussi bien pour réduire la consommation d’essence que pour assurer un bon entretien voiture, il est conseillé d’éviter de monter trop haut dans les tours. Car plus vous montez, plus votre consommation de carburant augmente.

Sans pour autant beaucoup accélérer, il faudra donc monter le plus rapidement possible les rapports. Dès les 2 000 tours/minutes pour un moteur diesel ou les 2 500 tours/min pour un moteur à essence, il est judicieux de passer à la vitesse supérieure.

Pour connaître le nombre de tours par minute, il suffit de jeter un coup d’œil sur le compte-tours du tableau de bord de votre voiture.

Couper le moteur à l’arrêt

Contrairement à ce que plusieurs personnes pensent, couper et rallumer le moteur ne consomme pas plus de carburant. D’ailleurs les nouveaux modèles de moteurs équipés d’un système « Start and Go » le font tout seuls ; le moteur se coupe automatiquement dès que vous arrêtez.

Ce n’est pas toujours bien de laisser longtemps tourner le moteur. Pour cela, il est conseillé d’avoir le réflexe de couper le contact dès que vous devez faire un arrêt de plus d’une minute. Profitez donc des feux, des embouteillages, d’un appel téléphonique ou encore d’un changement de passager pour économiser du carburant.

Utiliser la climatisation avec discernement

Tout d’abord, vous devez savoir que la climatisation fonctionne grâce à un petit moteur qui s’occupe de la production de l’air froid. Ce dernier a donc besoin, comme vous pouvez déjà vous en douter, d’énergie, essence ou diesel, pour bien fonctionner.

Si en été, la climatisation est très pratique, il peut arriver qu’on s’y habitue rapidement et que l’on oublie de l’éteindre même quand il ne fait pas vraiment chaud. Le mieux est de toujours penser à la couper si vous n’en avez pas réellement besoin et de l’éteindre en sortant du véhicule. Car en ville, la climatisation correspond à une surconsommation de 31 % d’essence et de 35 % de gazole.

Réduire sa vitesse

En réduisant votre vitesse, d’au moins 10 km/h, vous pourrez réaliser un peu d’économies sur la consommation de carburant. Pour cela, au lieu de rouler à 130 km/h sur une autoroute, descendez plutôt à 120 km/h afin d’économiser sur 100 km par exemple 1 l d’essence. Et ceci pour seulement 4 min de plus sur la route.

Rouler avec des pneus bien gonflés

Les pneus sous-gonflés ont un véritable impact sur l’usure de la gomme et par conséquent sur l’augmentation de la consommation de carburant. Il est question ici d’une augmentation de près de 4 %. Pensez donc à vérifier chaque mois ou tous les 500 km la pression des pneus de votre automobile. Il est conseillé à cet effet d’augmenter de 0,2 bar la pression des pneumatiques.

Auteur de l’article : Patrick

Grand amateur d'automobile et de courses de voitures, vous trouverez toutes les dernières informations du monde auto dans mes derniers articles.